R&R

1R&R_Résultats

Seniors Masculins ASAV 31   30 HBC AUXERRE
Seniors Masculins B ASUC MIGENNES 33   19 ASAV
– 14 ans A ASAV 38   25 US CHARITE
– 14 ans B ASAV 22   27 USO NEVERS 2
– 12 ans A SN DECIZE 7   15 ASAV
– 12 ans B SN DECIZE B 4   27 ASAV
– 12 ans C USO NEVERS 2 25   4 ASAV

1R&R_Résumés

Seniors Masculins ASAV vs AUXERRE

Score à la mi-tps 16 à 13, match 31 à 30.

Buteurs : Loïc Armand 3, Romain Bissonnier 2, Régis Helary 1, Gaëtan Moutet 11, Justin Parize 2, Cyril Paupert 4, Mathieu Benier 2, Julien Guillaumin 6 ont participé , Frédéric Ginouvez et le gardien Marc Graviere et Jean-Julien Toutain

L’ASAV Handball recevait Auxerre pour son premier match de la phase retour. Un match très important pour la course au maintien. Pourtant les vauzelliens n’entament pas le match de la meilleur des manières, en encaissant un 3 à 0 au bout de 4 minutes. Grâce à de l’efficacité retrouvée en attaque, les nivernais parviennent à refaire le retard (4 à 4). Les 2 équipes se tiennent à 1 but jusqu’à la 25 eme minute, et grâce aux contre-attaques de Gaëtan Moutet (11 buts) l’ASAV passe devant et à 3 longueurs d’avance à la pause. De retour des vestiaires, les joueurs vauzelliens alternent les pertes de balle et coup de génie en attaque. Le duo Moutet et Guillaumin marque but sur but, mais la défense vauzellienne, qui est pourtant le point fort de l’équipe nivernaise, manque de mobilité et d’entraide, et laisse espérer Auxerre. En comptant jusqu’à 3 buts d’avance, les vauzelliens ne parviennent pas à tuer le match, et Auxerre qui ne lâche rien revient dans le match et compte même un but d’avance (28 à 29). La fin est belle pour les vauzelliens qui s’imposent d’un but grâce notamment au festival du gardien Marc Gravière dans les 2 dernières minutes auteur de 3 parades.
“Cette victoire était importante pour nous face à un concurrent direct pour le maintien. Je retiens les 3 points de la victoire. Notre défense manquait de soutient et de mouvement. En attaque, nous avons manqué de fiabilité sur le tir et dans la transmission.”

Julien CHARTIER